La rente foncière / Die Grundrente

Institut pour une triarticulation sociale
(contenu spécifique au site français)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 contact   BLOG  impressum 
Etat au 3 mai 2016

Rente foncière


Et si le revenu de base en argent de marché et d’économie financière nous aveuglait malgré tout encore sur la transformation idéelle-réelle de la rente foncière de Ricardo par l’humain ancré au sol Rudolf Steiner ?

La compilation est réalisée et présentée ici par François Germani sur une impulsion donnée par un article de Paul Mackay concernant le revenu de base. Elle est succeptible d'évolutions car la compréhension de ces choses ne peut être qu'évolutive. Elle n'entend rien dire sur la légitimité d'une génération à reprendre des idéaux élaborée par celle qui reconstruisit l'Allemagne par l'économie sociale de marché et le boom technologique, s'assimilant en même temps l'oeuvre de R. Steiner et cherchant des voies pour y adapter des aspects. L'auteur en voit bien l'intérêt, mais comme agriculteur/paysan aussi le revers. Ce qui donc l'intéresse, c'est bien ce que ce dernier recherchait.


Pérégrination par l’œuvre complète de date à date.

Rente foncière, sujet trop courant pour le théosophe début de siècle.

Loi ou sorte de droit originel ? Au moyen de production primordial ? Plutôt qu’un droit à revenu ?
Minimum d'existence, rente foncière, rente du sol : le minimum (difficile) à comprendre pour une évolution prospère de l'humanité

Marx reprend seulement Ricardo (le théoricien de la rente foncière) et d'autres, et mène simplement tout à l’État.

Et que dit Ricardo ?
Lien : Des principes de l’économie politique et de l’impôt, Chap.2 : DE LA RENTE DE LA TERRE (.pdf)

Et Rudolf Steiner ne nous le rend pas facile.
Chaque travailleur doit pouvoir participer consciemment à la formation de la plus-value source de vie spirituelle et politique. La mystification du contrat de travail.

Question d’éducation populaire ?
Rapport rente foncière à intérêt du capital doit devenir (déjà à l'école) aussi banal que trois fois trois.

Sinon.
Dans l'ordre capitaliste, le droit au foncier (rente foncière) devient pouvoir de contraindre le travail à devenir marchandise

Une simple question de pouvoir d’achat ? Ou une vraie question d’organisation sociale ?
Comprendre la citation par P. Makay dans son article sur le revenu de base dans le contexte de Rudolf Steiner.

lien vers l'article :
Paul Makay, Le revenu de base - vu économiquement.

Notes sur A. Smith et D. Ricardo

Minimum d'existence hors salariat, cellule économique originelle et formation de prix.

Avec cette deuxième citation, c'en est fini du "minimum d'existence". A deux autres endroits il est aussi question des "moyens d'existence". Là est à chaque fois question de la loi sociale principale et de la rigoureuse séparation qui devrait intervenir entre travail et moyens d'existence.

La rémunération des fonctionnaires fourni un modèle pour séparation de travail et moyens d'existence.

Séparation de travail et moyens d'existence signifie aussi abolition de l'héritage et de l'intérêt sur intérêt.

Que devient alors ce "droit" idéel-réel au sol ?

Droit au sol de chacun et places respectives de l'esprit, du droit et de l'économie.

Autres approches de la rente foncière : Adolf Damaschke, Henry George.

Origine historique de la rente foncière, puis une non pensée sans rapport à la réalité et la formation de grosses entreprises.

Passé certaines limites les conditions actuelles nous masqueraient elles l’irréalité d’entreprises pourtant considérées performantes ?

Notes pour la formation en Haute Silésie

Et maintenant, en 1922, Rudolf Steiner ne semble plus parler que de « sa » rente « du sol» . Comme juste incidence d’un « droit » dans l’économie ?

Rapport antagoniste de la rente du sol à la production.


Que l'économie soit adossée au pouvoir conditionne la satisfaction des besoins dans les métiers. Mais aussi la tendance propre à l'économie à générer une rente du sol : la rente du sol tend à monter, le capital tend à descendre.

Puis, visionnaire, il situe l'ensemble de l'économie sur sa seule base réelle, la vraie "rente du sol". Celle que Ricardo pressent en précisant : " les facultés productives et impérissables du sol ".

Mais dévoie aussi en négligeant l'idéel-réel vu par R. Steiner : le droit de chaque humain à une surface du sol terrestre comme moyen de production primordial et vivant?

Impossible de parler valablement de formation de prix sans intégrer le rapport de propriété de chaque humain au moyen de production primordial ?

Un droit à exercer ses facultés au service des autres assurément.

Stand 3 mai, 2016

Grundrente


Und ob des Grundeinkommens aus Markt- und finanzwirtchaftliches Geld uns trozdem noch blendete über die ideale-reale Umwandlung der Grundrente Ricardos durch den bodenverankerte Mensch Rudolf Steiner?

Die Kompilation ist hier aufgebracht und vorgestellt von François Germani. Sie ist evolutionär weil das Verständnis solche Sachen nur evolutionär sein kann. Sie will nicht über der Legitimität einer Generation die Ideale von dieser die Deutschland durch Sozialmarktwirtschaft und technologisches Boom wieder baute, sich R. Steiners Werk gleichzeitig annehmend, und suchend durch welche Wege einige Aspekte zu anpassen, fortzusetzen. Der Verfasser sieht schon den Reiz, die Kehrseite aber als Bauer auch. Was ihn interessiert, ist ja was der letztere suchte.



Wanderung durch die Gesamtausgabe von Datum zu Datum.
Grundrente, zu übliches Thema für Theosoph des beginnenden Jahrhunderts.

Gesezt oder Art Urrecht? Zur Urproduktionsmittel? Anstatt ein Einkommenrecht?
Existenzminimum, Grundrente, Bodenrente: zur gedeihliche Entwickelung der Menschheit am mindestens ( schwierig ) zu verstehen.

Marx übernimmt nur Ricardo (der Theoretiker der Grundrente) und andere, et und anführt einfach alles zum der Stadt.

Und was sagt Ricardo ?
Link noch zu finden auf Deutsch



Und Rudolf Steiner macht es uns nicht einfach.
Jeder Arbeiter muss zur Entstehung der Mehrwert Quelle der Geistes- und Rechtsleben mitmachen können. Betrug des Arbeitsvertrag.

Frage der Volkerziehung ?
Beziehung der Grundrente zur Zins des Kapital muss so (schon in der Schule) banal als drei mahl drei werden.

Sonst.
In kapitalistische Ordnung, Bodenrecht (Grundrente) wird Macht die Arbeit zu Ware zwingen.


Einfache Einkaufsmachtfrage? Oder wahre sozial organisatorische Frage?
Zitat P. Mackay bei sein Aufsatz zum Grundeinkommen in Steinerschen Zusammenhang.

link zum Ausatz :
Paul Mackay - Grundeinkommen - wirtschaftlich betrachtet

Notizen zu A. Smith et D. Ricardo

Existenzminimum außer Lohnverhältnis, wirtschaftliche Urzelle und Preisbildung.

Mit dies zweite Zitat, ist es mit "Existezminimum" fertig. An zwein andere Stellen ist auch von "Existenzmittel" die Frage. Das wird in eine nächste Auffassung integriert.

 

 

 

 

 


Recht am Boden jeder  und jeweilige Stelle der Geist, der Recht et der Wirtschaft.

Andere Herangehensweise der Grundrente : Adolf Damaschke, Henry George.

Geschichtlicher Ursprung der Grundrente, dann ein nicht denken ohne Beziehung zur Wirklichkeit und Bildung von Grossunternehmen.

Über einige Grenzen verdecken uns nicht die heutigen Bedienungen die Unwirklichkeit von doch effizient bedachten Unternehmen?

Notiz zur Bildung in Oberschlesien

Und jetzt, 1922, Rudolf Steiner scheint nur noch von « seine » Bodenrente reden. Als richtige Auswirkung eines „Recht“ in Wirtschaft?

Antagonistische Beziehung der Bodenrente zur Produktion.

Dass Wirtschaft angelehnt ist zur Macht bezieht die Befriedigung der Bedürfnisse in die Berufe. Aber auch die eignen Tendenz der Wirtschaft eine Bodenrente zu erzeugen: die Bodenrente tendiert zu steigen, das Kapital zu sinken.
Dann, visionär, schildert er das Ganze der Wirtschaft aus seinem einzig realen Grund, die wahre „Bodenrente“. Diese der Ricardo ahnt erklärend: die produktive und unvergängliche Fähigkeiten des Bodens".

Aber auch abwegt vernachlässigend das ideal-real von R. Steiner gesehen : der Recht jeder Mensch an eine Fläche irdisches Boden als Ur- und lebendigen Produktionsmittel?

Unmöglich, ohne das Eigentumsverhältnis jeder Mensch zur fruchtbarer Urproduktionsmittel aufnehmen, wertvoll von Preisbildung zu reden ?