triarticulation
Institut pour une triarticulation sociale

 

Deutsch English Dutch Skandinavisk Français Italiano Español Português (Brasileiro) Russisch
 
 contact   BLOG  impressum 

Le cours d'économie nationale


Il existe déjà deux traductions en français de ce cours qui était en 2002 à sa sixième édition originale sur laquelle j'ai travaillé. Je m'y attaque aujourd'hui après avoir longtemps hésité, car nous avons besoin d'une version libre de droits pour nos activités de formation.

La première était de 1975, la deuxième de 2004. Je n'ai pas encore pris le temps de vérifier si certaines différences de propos que j'y ai découvertes seraient dues à des variations des versions originales ou proviendraient de la compréhension alors possible aux traducteurs. Toujours est-il que même entre germanophones, la compréhension progresse. Et que pour certains passages, les actuelles traductions ne s'y accordent pas. En tout cas, des lieux de travail partagé qui permettraient d'avancer sur ces problèmes n'existent pas à ma connaissance entre francophones. Ce qui veux dire que la mienne peut aussi contenir des choix discutables, mais au moins, ces passages apparaîtrons par comparaison. Comme autant d'incitations à l'échange et à l'approfondissement.

Ce cours fait donc partie des grands cours orientés vers la pratique que R. Steiner parvient à faire pendant et après la période dite de la tri-articulation. Sauf erreur, le premier est celui aux personnalités qu'il a choisies pour ouvrir la première école dite "Waldorf" : le cours sur "la nature humaine" (une anthropologie sur base de son anthroposophie). Fait non à des professeurs , mais à des individus destinés à le devenir.

Mais c'est aussi celui qui ne nourrira pas directement ensuite les activités d'un corps social même si certaines institutions ou projets y ont puisé plus ou moins ouvertement. Et énormément de question qui trouvent des réponses pour les autres, restent pour l'instant (ou à jamais ?) sans réponse. J'y reviendrais un jour.

Parmi les autres cours, viendra, parmi les plus connus, celui sur de "pédagogie curative", aux médecins, aux agriculteurs, aux "prêtres" pour un "renouveau de la vie religieuse" (comme une des forme de la vie de l'esprit). Je reviendrais un jour sur leur ordre historique.
Tous me semblent, au point où j'en suis de l'étude de son activité publique et privée pour un nouvel ordre social, probablement possibles par, et expression de, cette "spiritualité universellement humaine", à laquelle il semble vouloir travailler après, en prolongement (?) du moment dit "de la tri-articulation". Plus où moins au même moment où les "restes" de la "Fédération" ou l' "Union" pour une tri-articulation de l'organisme social sont transformés juridiquement en une "pour une vie libre de l'esprit". Mais l'existence même de la société anthroposophique d'alors, aurait peut être fait que celle-ci se perde dans les sables de la vie sociale.
Toujours est-il qu'on ne peut être que frappé par le changement de tonalité, pour ne pas dire de façon de faire, qu'un observateur sensible à ce qu'il apporte sur la question de l'histoire , mais aussi de la mémoire (voir aussi plus tard sa conférence sur l'histoire de la mémoire au congrès de Noël) autour de la publication des "Énigmes de l'âme" (1917) comme introduction dans l'histoire de son concept de tri-articulation, d'abord par son application à la corporéïté humaine, mais surtout au rapports corps-âme-esprit,  avant son utilisation en matière de science sociale.

Quels rapports ce cours entretient-il avec cette tri-articulation autant conceptuellement que socialement reste une de ces questions évoquées plus haut. L'économie semble aujourd'hui incompréhensible à beaucoup. Beaucoup cherchent des éléments dans ce cours. Contient-il la tri-articulation ?  Ou as-t-il besoin d'elle pour ne pas juste rendre le libéralisme économique actuel "acceptable" par des lectures superficielles ?
FG, 18/02/2018


ai