triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 03 - Vie spirituelle libre
Sujet: Droit comme social, juger réponse au non social.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA332a 094-096 (1977) 26/10/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE
triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 03 - Vie spirituelle libre
Sujet: Droit comme social, juger réponse au non social.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA332a 094-096 (1977) 26/10/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE


Mais maintenant je veux pour conclure vous montrer encore comment le domaine de la recherche du droit applicable joue par dessus le sol d'origine du droit sur le sol du spirituel.

On peut voir , en ce qu'on regarde à travers les relations que je vous aient maintenant caractérisées, comment par émoussage de sensation en sensation entre des humains également justifiés sur sol démocratique apparaissent les lois, pendant qu'apparaissent sur sol économique les contrats entre coalisions ou aussi entre les humains particuliers.
A partir de l'instant où il s'agit que l'individu a à chercher ou à trouver son droit civilement, ou autrement de quelque manière aussi pénalement, a cet instant le droit va du sol d'origine du droit sur le sol de la vie de l'esprit.


La repose à nouveau un point – exactement comme pour la législation fiscale – où la représentation humaine moderne ne s'accoutumera encore longtemps pas à ce qui en fait, quand on arrive sur les relations fondamentales se montre comme une évidence.



Voyez-vous, quand il s'agit de juger comment une loi qui est donnée est à appliquer à l'humain particulier, là vient en considération le jugement individuel de cet humain particulier ; la vient en considération qu'on puisse arriver par ses facultés spirituelle à cet humain particulier.
Le soin du droit pénal, le soin du droit civil, celui là ne peut se tenir sur le sol du droit général, il doit doit être être poussé sur le sol dont je vous déposerait claires les plus profondes particularité après demain dans l'entretien sur la vie de l'esprit.



Il ne peut devenir seulement acte-droit par là que chacun, qui devient juge, soit aussi placé dans la situation de juger à partir des facultés individuelles, oui des rapports individuels aux humains sur lesquels il a à juger. Peut-être pourrait on se penser que quelque chose de tel pourrait être érigé des plus différentes manières. J'ai dans mon livre les « points germinatifs de la question sociale » rendu attentif là-dessus comment ce pourra être atteint d'une manière.


Il réside dans l'organisme social triarticulé, l'administration économique autonome que je vous ai caractérisée hier, il réside le sol de droit démocratique,que j'ai esquissé aujourd'hui, et que je vous exposerait plus loin dans la cinquième conférence dans ses interactions avec les autres domaines. Mais il réside aussi le domaine autonome de la vie de l'esprit, où avant toutes choses le système d'enseignement et d'éducation sera administré de la manière, comme je l'ai évoqué hier et exposerait plus loin après demain.Ceux maintenant qui sont les administrateurs de la vie de l'esprit, auront en même temps à placer les juges, et chaque humain aura le droit et la possibilité – disont même purement pour une durée – de se déterminer dequel juge il veut être jugé quand il vient dans la situation d'être jugé pour une quelque chose de droit civil ou pénal.

Là l'humain se déterminera son juge à partir des véritables conditions individuelles. Là le juge qui n'est pas un bureaucrate juridique, mais qui sera placé à partir de l'organisme spirituel, d'après les rapports dans lesquels il est en relation sociale avec son environnement, pourra aussi déterminer comment à partir de l'environnement social est à juger celui qui est à juger. Il s'agit de ce que non de besoins étatiques le juge soit placé, mais que les bases à partir desquelles on place un juge, soit semblables à celles qu'on fait valoir dans la libre vie de l'esprit qu'on amène le meilleur éducateur à une quelconque place.



Le devenir juge sera quelque chose de semblable comme devenir enseignant ou éducateur.



Naturellement la recherche du droit applicable découle de la constatation/fixation du droit, qui croit sur des chemins démocratiques. Nous voyons tout de suite à cet exemple comment à partir de la démocratie croit ce qu'est l'affaire individuelle de l'humain, ce qui doit aussi être juger de manière individuelle.



La fixation du droit est donc dans un sens le plus éminent une affaire sociale. A l'instant où on est contraint de se tourner vers un juge on a en règle à faire avec une affaire sur ou anti sociale, avec quelque chose, qui tombe en dehors de la vie sociale. De telles affaires sont prises fondamentalement toutes des affaires individuelles de l'humain.

De telles affaires sont les branches d'administration de la vie spirituelle, et sous elles aussi de l'administration de la recherche du droit applicable. La recherche du droit applicable croit vers dehors, par dessus les frontières de la démocratie.