triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 03 - Vie spirituelle libre
Sujet: Droit romain sans pré-natalité transféré sur l'esprit.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA199 193-194 (1967) 03/09/1920
Traducteur: FG Editeur: SITE
triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 03 - Vie spirituelle libre
Sujet: Droit romain sans pré-natalité transféré sur l'esprit.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA199 193-194 (1967) 03/09/1920
Traducteur: FG Editeur: SITE

En ce qui concerne la vie de l'esprit orientale, ainsi il est donc intéressant d'observer, comment tout ce que l'occident a eu jusque-là est au fond aussi héritage de la vie de l'esprit orientale, en transformation toutefois. J'ai ici une fois rendu attentif là dessus, combien beaucoup la vie de l'esprit orientale s'est transformée à l'intérieur de l'Europe. Là repose donc quand même le fait que ces facultés qui ont régné en Orient ont amené en avant une conception de l'immortalité de l'âme humaine, mais ainsi que cette immortalité a été attachée justement essentiellement avec une innatalité. La vie préexistante, la vie de l'âme avant cette vie terrestre entre naissance et mort, cela fut avant toute chose cela qui pour l'esprit oriental reposait devant l'âme, devant la façon de voir de l'âme.
L'autre se montra dans une certaine mesure comme une conséquence. Et hors de cela se montrèrent alors ces grands rapports, qui de l'occident sont aujourd'hui seulement pressentis, qu'on peut nommer les rapports karmiques, qui on donc laissé derrière eux un reflet dans l'idée grecque de destin, mais seulement un faible reflet.
Et ce qui est alors vraiment passé en Occident, même de ces concepts, par lesquels on a essayé de comprendre le mystère du Golgotha, qu'est alors passé dans cette formation occidentale ?
Quelque chose qui est très fortement coloré de pensée juridique. C'est quelque chose de radicalement différent, quand on regarde d'un côté le chemin de l'âme dans le sens du point de vue du monde oriental,comme elle descend du monde spirituel dans le monde physique, remonte de nouveau dans le monde spirituel comme là on saisit des yeux les rapports de destin d'après de grands points de vue, et le tenir-tribunal sur l'âme, par lequel cette représentation orientale a été traversée en Occident.
On se souvient seulement de l'image grandiose de Michel-Ange dans la chapelle Sextine, on se souvient de cela comme là le juge du monde comme le juriste universel juge sur les bons et sur les méchants. Cela est un point de vue oriental transposé dans le juridique occidental, cela n'est en aucune manière façon de voir orientale originelle.
Cette pensée juridique repose entièrement en dehors du regard oriental. Et aussi loin a justement progressé tout de suite en Europe du centre cette façon de voir du spirituel, d'autant plus marchait le spirituel dans le juridique romain.