triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 
Collection: 04 - LA VIE ECONOMIQUE ASSOCIATIVE
Sujet: Initiative individuelle comme condition de l'économie mondiale.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA330 207-208 (1983) 16/05/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE
triarticulation

Institut pour une triarticulation sociale
(version française du site allemand)
Conditions d'utilisation.

Accueil

 

Deutsch EnglishDutchSkandinaviskFrançais ItalianoEspañolPortuguês (Brasileiro)Russisch
Recherche
 Contact   BLOG  Impressum 

Collection: 04 - LA VIE ECONOMIQUE ASSOCIATIVE
Sujet: Initiative individuelle comme condition de l'économie mondiale.
 
Les références Rudolf Steiner Oeuvres complètes GA330 207-208 (1983) 16/05/1919
Traducteur: FG Editeur: SITE

Un tel système de conseils qui n'empêche pas – ce sera ce dont il s'agit lors de la formation pratique -, que dans le détail l'initiative de l'individu humain actif puisse être donnant la mesure dans la vie de l'économie. Cela pourra quand même être aménagé quand règne la confiance. Cette initiative de l'être humain individuel serait-elle quelque peu enfouie par le système de conseils, alors serait abolie toute internationalité de la vie de l'économie. Cette internationalité de la vie de l'économie serait donc tout particulièrement abolie – là dessus les humains ne se font aujourd'hui à peine une représentation, à quel degré -, quand on laisserai rentrer à la place de la socialisation une étatisation, cela signifie le capitalisme d’État, quand on rattacherait vie de l'économie avec la vie de l’État. Quand l’État gérerait l'économie comme maints l'ambitionnent – qui connaît les rapports de fait sait cela -, alors cela serait impossible de dominer chaque rapport compliqué, lequel l'internationalité de la vie de l'économie fait nécessaire. Articule-t-on un véritable système de conseils économiques, de circulation, d'entreprises et conseils semblables, qui véritablement ne prendraient pas trop d'humains pour la direction dans l'humanité laborieuse comme l'actuelle bureaucratie, alors quand lors de l'exécution pratique on vient encore à cela, de ne pas enfouir l'initiative des humains de l'administration, alors pourrons être maintenu droits tous les fins appareils de l'internationalisme malgré la socialisation. Alors on provoquera, quand les conseil sont de véritables conseils, cela signifie de telles institutions qui donneront les directions de la vie, que ces conseils l’amèneront à cela par la vie en commun avec les humains de l'administration que l'humain de l'administration doté de confiance par eux peut saisir aussi dans leur sens l'initiative dans le détail. Les grandes lignes des institutions partiront toujours de la compagnie des conseils. Ce qui doit être entrepris de jour en jour cela pourra tout de suite être pris de la compagnie des conseils. Dans ce rapport celui-là qui peut se penser désarticulé de la vie de l'économie, tout de suite de la prise en considération de toutes les conditions qui sont aujourd'hui là, peut s'approcher d'institutions lesquelles ne démontent pas les conquêtes de la vieille culture, mais lesquelles font possible qu'à l'intérieur de ces conquêtes pour tous humains sera provoqué un être-là humainement digne.